Cloisons en terre allégée

Pour cette technique, on prépare un mélange de terre très liquide auquel on ajoute beaucoup de fibres. Ce mélange est ensuite tassé dans un coffrage. Il est possible de faire de la terre allégée à base de toutes sortes de fibres : de la paille, de la chènevotte, des copeaux de bois, du liège… Le résultat ? Des cloisons écologiques, performantes et étonnamment costaudes.

Voici l’exemple d’un projet que j’ai accompagné, travaillant avec mes clients pour la conception des cloisons, l’organisation et la mise en route du chantier de remplissage, et ensuite la réalisation des enduits. Mes clients ont organisé plusieurs week-ends participatifs pour réaliser 12m3 de remplissage terre-paille en autonomie.

Merci à D. Lelubez pour le photos.